top of page

Masse oscillante La Lune, XVIII & Disque de lune Créateurs

Dernière mise à jour : 10 oct. 2023


Bonjour à tous,


Nous vous proposons aujourd'hui une interview d'Howel, ingénieur R&D au sein de l'atelier AJS Production. Cet article sera l'occasion de présenter l'atelier, mais également d'en apprendre plus sur la fabrication de ces pièces uniques.


En vous souhaitant un bon visionnage =)







Masse oscillante La Lune, XVIII

Le Design


La masse oscillante est inspirée de l'arcane n°18 du Tarot de Marseille, dessinée par Jean Dodal au XVIII° siècle. Réinventée par les équipes Mu:n sous la forme de six blasons en bas-relief, la carte est apposée sur une masse squelette en forme de lune entièrement décorée. Deux chien-loup, l'écrevisse, une tour, la lune et ses rayons sont ainsi repris et gravés au laser femto. Chaque allégorie est apposée sur un décor à la finition spécifique - pointillisme, grains et rayures - qui évoquent l'environnement de l'emblème - nuit, prairie ou eau.



La fabrication


La première étape nécessite l’élaboration des plans techniques. Il s'agit pour le bureau d’étude de reprendre le design 3D envoyé par les équipes Mu:n, et d'en concevoir les plans. Le fichier est alors décomposé en plusieurs formats, pour que chaque machine laser puisse en interpréter la réalisation.




Une fois les plans dûment finalisés, la décoration débute à partir d'une masse brute ETA 2824. La masse est tout d'abord soleillée sur la partie plate puis colimaçonnée sur le biais de la pièce. Pour cette étape, AJS utilise une machine qui creuse le métal selon des lignes de trajectoires différentes, en fonction de la décoration voulue.





Il s'agit ensuite d'en évider la partie supérieure, pour faire apparaître le squelette et d'en dessiner le croissant de lune. Cette opération est réalisée en découpe laser.



La prouesse réside alors dans les finitions et la création des bas-reliefs. Ces derniers étant réalisés post-décoration, le travail de précision est essentiel pour éviter toute bavure. L'atelier utilise également une machine laser mais cette fois-ci pour graver en profond la matière et la texturer.



Enfin, une inspection finale de chaque pièce est conduite avant coloration, en or rose 5N par placage ionique. Cette méthode permet l'adhérence d'une très fine couche de métal vaporisée sur l'ensemble de la surface.



Et nous obtenons ainsi la masse finalisée. Son coût de production complet, avec plus de 8 opérations et interventions humaines, est de 60 CHF (HT) par pièce. Le projet a cumulé 1,320 CHF de frais de développement pour sa conception.



Disque de Lune Créateurs


Le Design


Le disque de lune Créateurs est une revisite des disques de lune traditionnel, pensée autour d'une conception réaliste de l'astre. Le ciel est composé d'un dégradé qui laisse apparaître une voie lactée lors des nuits noires, et d'une nuit étoilée en surcouche de différentes épaisseurs. Nous avons ainsi souhaité apporter une profondeur visuelle au design d'ensemble, tant par les cratères de lune que par la nuit étoilée.





La fabrication


Tout comme la masse, la première étape consiste au développement de plans techniques et formats numériques. Pour le disque de lune, on décompte quatre principaux plans, qui sont ensuite déclinés en plusieurs formats : le ciel, la voie lactée, les étoiles et la Lune. Cette nomenclature répond à la construction du disque, en plusieurs couches successives.


Une première couche blanche de peinture est apposée sur le disque, par procédé de giclage. Un opérateur vient ainsi peindre les disques à l'aide d'un jet de peinture, qui dépose une fine couche blanche sur les disques bruts. Cette étape nécessite une extrême précision dans la réalisation, afin que la couche de peinture soit égale et suffisamment fine pour ne pas créer de surépaisseur. S'ensuite une deuxième couche de peinture bleue (No. II et No. I5), ou noire (No. 29), selon le même procédé.


Une fois le disque entièrement peint, une dernière couche blanche est apposée par décalque afin de faire apparaître les 2 lunes.


Une fois la pièce entièrement peinte, on procède à la décoration au laser du disque. L'opération consiste à noircir les cratères des lunes et également à bruler la couche de peinture supérieure noire ou bleue du ciel afin de faire réapparaître la couche inférieure blanche. Ceci est réalisé à diverses intensités pour dessiner avec un effet de profondeur la voie lactée et les étoiles.



Au-delà de l'extrême précision et du relief apporté par cette méthode, le laser permet également de créer une texture spécifique et légèrement satinée. La Lune est brûlée avec plus de profondeur, pour en creuser les cratères et apporter une couleur légèrement grisée à la peinture blanche. Plus encore, la peinture initialement apposée à la main par l'opérateur n'étant jamais complètement uniforme, la réaction de la matière sera pour chaque disque différent, rendant ainsi chaque pièce unique.


Disques de lune Créateurs - version de série.

Octobre 2023.


De nombreux prototypes ont été nécessaires pour obtenir la version finale des disques de Lune. Si le design n'a pas été modifié tout au long de l'aventure, c'est bien l'itération des prototypes qui a permis aux équipes d'obtenir un rendu aussi détaillé.


Prototype N°6, Juillet 2022.

La Lune est réalisée en décalques successives. Bien que réaliste, l'astre manque de profondeur.

Un test de constellation est réalisé pour une collection future.


Prototype N°12, Décembre 2022.

La Lune réagit parfaitement au laser, mais sa couleur est bleutée et imprécise.

La voie lactée n'est pas suffisamment détaillée, et se construit encore en tâches blanches.



Le choix de Pantone exact pour les différentes couches, la manipulation et la distance de gyclage par les opérateurs, l'intensité et le réglage du laser sont d'autant d'éléments déterminants qui ont fait l'objet de nombreux essais, échecs et réussites. Le coût total de production de chaque disque est de 70 CHF (hors TVA). Sa création a cumulé plus de 2 510 CHF en R&D, avec de nombreuses opérations et mois de recherches.


La méthode finale employée est ainsi le produit de plus de trente prototypes, pour apporter aujourd'hui au disque son empreinte unique.




A bientôt,

L'équipe Mu:n

1 comentário


Convidado:
09 de out. de 2023

Merci à vous pour ce retour en image sur ces belles étapes de fabrication combinant à la fois une capacité à innover techniquement et à créer du beau. Je salue aussi l'effort de transparence sur les coûts, très instructif. Tout cela est parfaitement en cohérence avec l'ADN de la marque et rend l'attente encore plus difficile ;)

Curtir
bottom of page